Cours de langue espagnole

C’est une information dont tout le monde n’a pas forcément conscience mais l’Espagnol est la langue officielle de 21 pays dans le monde. Elle est également la deuxième langue la plus pratiquée aux États-Unis, évidemment derrière l’anglais. C’est aussi une langue beaucoup utilisée dans le monde des affaires, et c’est donc un très gros avantage pour son avenir que de savoir la parler, professionnellement et personnellement. Mais si apprendre une langue est une chose, qu’en-est-il de l’enseigner ? Enseigner l’espagnole en cours particulier ou en classe peut être très compliqué.

Si on a pour langue maternelle le français, alors l’espagnol sera une langue facile à apprendre d’après sa réputation. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a aucun travail à fournir. Il y a énormément de choses à assimiler pour pouvoir parler et comprendre l’espagnol. Les déclinaisons, la conjugaison, les temps, la grammaire, les faux-amis du vocabulaire...

Malgré certaines facilités d’apprentissage, obtenir un bon niveau en espagnol ne sera pas facile. Il y aura beaucoup de travail à fournir. Pour avoir un langage espagnol bien parlé et compréhensible, il faudra également travailler l’accent, donc l’expression orale, la prononciation et la compréhension écrite. La langue espagnole a des sonorités qui n’existe pas dans les autres langues, comme le « r » roulé ou la « zeta » (langue entre les dents), ou encore le ñ prononcé eñe (« gn »).

Alors si l’on est enseignant en espagnol, comment structurer son cours ? La clé d’un bon cours de langue est d’abord l’organisation.

Tout d’abord, il est conseillé de faire une liste de choses à atteindre, d’objectifs à obtenir. Pour chaque objectif, prévoyez combien et quelles leçons seront parcourues. Il faudra également préparer chaque support d’apprentissage : un texte, une vidéo, un extrait audio, un extrait de livre, de film, une image… Avec chaque leçon, l’enseignant devra avoir préparer des exercices adéquats pour un meilleur apprentissage.

L’organisation est importante pour que l’élève s’y retrouve, mais également pour que le professeur lui-même ne perde pas le fil. Le mieux est de créer un planning organisé et précis, qu’il faudra évidemment respecter.

 

Pour donner un bon cours d’espagnol, il est important que l’élève ne s’ennuie pas. Pour cela, le professeur peut varier ses leçons, parler de la langue mais aussi de la culture hispanique, ce qui permet souvent de mieux comprendre la langue. De nos jours, le numérique a aussi prit une nouvelle place dans l’enseignement. Ce nouvel outil est très utile pour apprendre des langues. De très bonnes plate-formes existent pour aider à la prononciation par exemple. Il a été prouvé de nombreuses fois que les élèves apprennent plus vite en s’amusant ! En temps qu’enseignant, il est très important de savoir cibler les attentes de l’élève : veut-il savoir tenir une conversation ? Ou améliorer son langage professionnel ? Ou est-il simplement intéressé par la langue en général ? En fonction de ces informations, l’apprentissage sera différent : le professeur utilisera plus ou moins l’expression orale, s’aidera de livres etc. Le rôle de l’étudiant n’est pas à mettre de côté non plus : apprendre une langue est un travail quotidien !

 

Plus l’élève sera motivé, plus le professeur pourra cibler ses difficultés et y remédier. Pour apprendre une langue étrangère, que ce soit l’espagnol ou autre chose, il faut absolument une grande motivation. L’espagnol en particulier est une langue dont on ne peut comprendre le système que en écoutant des natifs parler, et en révisant régulièrement les différentes règles de grammaire ou de conjugaison.  Songez également à partir en immersion ! Il n’y a rien de mieux pour apprendre une langue que de la parler chaque jour.

Visitez notre site web pour apprendre l'espagnol : https://www.coursespagnoldq.com/